FAQ

À qui dois-je envoyer mon dossier ?
Rôle d'un référent scientifique ?
Rôle d'un référent auxiliaire ?
Étudiants dont je suis le référent ?
Peut-on interrompre temporairement (césure) une thèse ?
Peut-on rédiger et/ou soutenir en anglais ?
Où effectuer la soutenance ?
Peut-on avoir un membre du jury en visio ?

À qui dois-je envoyer mon dossier ?

Tout dossier sur la vie d'une thèse doit être transmis à l'école doctorale (ed-iaem-dir@univ-lorraine.fr), et non directement à la CMI. Pour un contact direct :

  • Sabrina Ferry : HDR, ACT (sabrina.ferry@univ-lorraine.fr, 03-72-74-04-66)
  • Souad Boutaguermouchet (Nancy) : inscriptions, réinscriptions, jurys, soutenances (souad.boutaguermouchet@univ-lorraine.fr, 03-72-74-04-67)
  • Stéphane Lebreton (Metz): inscriptions, réinscriptions, jurys, soutenances (stephane.lebreton@univ-lorraine.fr, 03-72-74-04-75)

Les dossiers de demandes d'ACT doivent être transmis à la Direction de la Recherche et de la Valorisation (DRV) de l'Université de Lorraine, Sous-Direction de l'Administration de la recherche (SDAR): drv-act@univ-lorraine.fr
Contact: Mme Isabelle Maréchal (tél: 03.72.74.04.55), 91 avenue de la Libération - BP454 - 54001 Nancy cedex

Les dossiers de demandes d'HDR doivent être transmis à la Direction de la Recherche et de la Valorisation (DRV) de l'Université de Lorraine, Sous-Direction de l'Administration de la recherche (SDAR): drv-hdr@univ-lorraine.fr
Contact: Mme Isabelle Maréchal (tél: 03.72.74.04.55), 91 avenue de la Libération - BP454 - 54001 Nancy cedex

Rôle d'un référent scientifique ?

Le référent scientifique est l'un des deux membres du comité de suivi individuel d'un doctorant; il apporte un regard externe sur les travaux de thèse et leur avancement. Il doit s'assurer que le doctorant maîtrise bien son domaine, a une bonne vision des objectifs de la thèse et, au fur et à mesure de l'avancement des travaux, est capable d'affiner ces objectifs, de présenter des résultats, et de bien situer ses travaux dans le domaine scientifique. En fin de thèse, le doctorant doit également avoir défini des objectifs professionnels.

Le référent doit également s'assurer de la bonne intégration du doctorant dans le laboratoire et dans l'équipe, des bonnes conditions de travail et de la bonne organisation du travail entre le doctorant et son encadrant. Pour cela, il est indispensable qu'il rencontre séparément le doctorant et le directeur de thèse, pour confronter les avis, et ainsi détecter tout éventuel problème et le leur signaler. En cas de problème majeur, le référent scientifique pourra demander l'aide du référent auxiliaire ou de l'école doctorale (via la CMI).

Pour réaliser cela, le référent doit être neutre vis-à-vis du directeur de thèse et du doctorant. Cette neutralité sera plus facile si le référent n'appartient pas à l'équipe d'accueil du doctorant.

Rôle d'un référent auxiliaire ?

Le référent auxiliaire est l'un des deux membres du comité de suivi individuel d'un doctorant; il suit le doctorant avec plus de distance que le référent scientifique, en étudiant le rapport annuel d'avancement rédigé par le doctorant et l'avis du référent scientifique. Il peut néanmoins intervenir à tout moment dans le suivi, de sa propre initiative, ou bien sollicité par le doctorant ou le référent scientifique (par exemple pour gérer un conflit durant la thèse).

Étudiants dont je suis le référent ?

Pour trouver la liste des étudiants dont vous êtes le référent (c'est-à-dire membre de leur Comité de Suivi Individuel), vous pouvez soit aller sur Adum (Mes encadrements), soit les retrouver sur le site de la CMI (Inscriptions).

Peut-on interrompre temporairement (césure) une thèse ?

À titre exceptionnel, sur demande motivée du doctorant, une période de césure insécable de maximum 12 mois peut intervenir, après avis du directeur de thèse et du directeur de l'école doctorale. Pendant la césure, le doctorant suspend sa formation et son travail de recherche, mais peut rester inscrit en thèse s'il le souhaite (mais pas comptabilisé dans la période de thèse).

Peut-on rédiger et/ou soutenir en anglais ?

La langue de rédaction et de soutenance d'une thèse ou d'une HDR est le français. Toutefois, dans le cas où le candidat est non francophone ou dans le cas où le candidat est francophone mais qu'au moins un des rapporteurs est non francophone, la thèse ou l'HDR peut être rédigée et soutenue dans une langue étrangère après accord du Directeur de l'École Doctorale et du Vice-Président du CS. Dans ce cas, un résumé en français de la thèse ou de l'HDR de 5 à 10 pages rédigé par le candidat est exigé.

Où effectuer la soutenance ?

La soutenance d'une thèse ou d'une HDR de l'UL doit avoir lieu dans des locaux de l'Université. Toute demande de soutenance hors des locaux de l'UL est dérogatoire et une demande motivée doit être systématiquement transmise à l'attention du Vice-Président du CS à la Direction de la Recherche et de la Valorisation.

Peut-on avoir un membre du jury en visio ?

Le recours à la visioconférence pour les soutenances de thèses ou d'HDR doit faire l'objet d'une demande particulière adressée à l'attention du Vice-Président du CS à la Direction de la Recherche et de la Valorisation. Seul le Président de jury ne peut pas être en visioconfénce. En cas d'accord, la visioconférence doit garantir l'identification des personnes distante et leur participation effective au débat. L'usage de la visioconférence devra figurer sur le rapport de soutenance qui attestera également de la bonne transmission des échanges durant toute la durée de la soutenance.